• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Sciences Humaines et Sociales, Arts, Lettres, Langues

Licence Musicologie

Musicologie
  • Niveau de diplôme

    Bac +3

  • ECTS

    180 crédits

  • Durée

    3 ans

  • Composante

    Sciences Humaines et Arts

Présentation

Le Département de musique et musicologie de l’Université de Poitiers permet de préparer une licence « mention musique » en 3 ans.

Les études de musicologie vous permettent d’acquérir un savoir musicologique de haut niveau et de développer de multiples compétences : compétences techniques et artistiques liées à la musique, compétences intellectuelles, mais aussi linguistiques, informatiques, etc. Elles vous permettront de vous ouvrir à toutes les musiques, de les pratiquer, de mieux les connaître et de construire, progressivement et avec l’aide de vos enseignants, votre projet professionnel.

En application des arrêtés ministériels du 30 juillet 2018 et du 3 avril 2020, la délivrance du diplôme de 1er cycle (licence, licence professionnelle et DUT) est désormais soumise à la passation d’une certification en anglais. Vous devez donc passer la certification, même si vous n’étudiez pas l’anglais ou même s’il s’agit de votre langue maternelle, car l’obtention du diplôme est soumise à la passation de la certification. Seule la passation est exigée, et non l’obtention d’un niveau spécifique à cette certification. Nous vous encourageons toutefois à profiter de cette occasion pour faire de votre mieux et certifier votre niveau d’anglais réel.

Lire plus

Objectifs

La licence de musicologie vise à acquérir un socle de connaissances et de compétences variées qui permette d’appréhender les musiques et les répertoires de différentes époques et de différentes aires culturelles ; elle vise également à acquérir des compétences dans la pratique, individuelle ou collective, de ces répertoires musicaux.

Deux profils de Licence sont proposés, l'un totalement réalisé au département de musicologie équilibré entre "Culture et pratique" de la musique, l'autre, sur concours est destiné à de très bons instrumentistes se destinant au métier de "musicien interprète" en lien avec le pôle Aliénor (ex CESMD). L'accès à la formation DNSPM/Licence "musicien interprète" se fait sur concours d'entrée.

  1. Objectifs communs aux deux parcours

- Objectifs scientifiques : acquisition d’une culture musicale générale fondée sur la connaissance et l’analyse des répertoires musicaux d’époques et de styles variés.

- Objectifs méthodologiques : maîtrise des outils de recherche documentaire et bibliographique ainsi que des outils numériques de communication ; maîtrise des exercices-types de l’écrit t de l’oral ; connaissance de l’environnement professionnel ; approfondissement d’une langue étrangère.

Objectifs spécifiques à la Licence "Culture et Pratiques Musicales" : acquisition de connaissances spécifiques dans les domaines de l’organologie, de l’esthétique, de la théorie et de la notation musicale ; de compétences techniques requises dans les pratiques musicales collectives d’époques et de styles variés. Introduction aux outils numériques appliqués à la musicologie.
La licence "Culture et Pratiques Musicales" propose, en L3, trois parcours de spécialisation, au choix parmi "musicologie", "métiers de l'enseignement" et "anthropologie" (en partenariat avec le Département d'Anthropologie).

Objectifs spécifiques au parcours « Musicien Interprète » : acquisition d’une formation généraliste de musicien interprète dans le cadre des enseignements dispensés par le pôle Aliénor (ex CESMD). La formation prépare les étudiants à des métiers variés et les aide à construire une démarche musicale et artistique personnelle qui prend en compte l’évolution actuelle des métiers et des approches artistiques. Un accent particulier est mis sur la variété des répertoires, l’exigence instrumentale et stylistique dans les différentes esthétiques abordées, et la capacité à produire une interprétation historiquement informée.

Lire plus

Les + de la formation

Le parcours « Musicien interprète » de la licence de musicologie est conduit en partenariat avec le Centre d’études supérieures musique et danse de Poitou-Charentes : il permet la délivrance conjointe de la licence de musicologie et du Diplôme national supérieur professionnel de musicien (DNSPM). Le CESMD est un établissement sous statut associatif remplissant une mission de service public, habilité par le Ministère de la Culture à délivrer des diplômes nationaux (DNSPM et DE).

Lire plus

Dimension internationale

Il est possible d'effectuer un semestre de cette licence à l'étrager, dans l'une des universités partenaires de l'UFR SHA.

Lire plus

Organisation

Stages

Stage

Possible

Il est possible d'effectuer un ou des stage(s) au cours de la licence. Ce ou ces stages doivent avoir l'un des objectifs suivants :

- stage en lien direct avec la formation

- stage en lien avec une orientation ou réorientation envisagée

- stage en complémentarité avec la formation suivie.

Lire plus

Programme

Les enseignements comprennent des cours :

- de formation vocale

- d'histoire de la musique

- de technique et pratique musicale

et des enseignements transversaux (Numérique, Recherche documentaire, Langues vivantes) 

Une majorité des enseignements sera organisée sous la forme classique de cours magistraux et de travaux dirigés. Dans les matières techniques, des groupes de niveaux permettront une pédagogie différenciée en fonction du cursus musical antérieur des étudiants. Un volume horaire significatif (+ 300 heures) sera consacré à des pratiques pédagogiques différenciées :

  1. Pédagogie par projets (concerts publics dans le cas des pratiques d’ensemble ; projets personnels de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) ; projets personnels d’arrangement, réécriture ou recréation d’une œuvre. Ces projets pourront s’appuyer sur les outils technologiques du nouveau studio son du Pôle universitaire musique et danse (PUMD.
  2. Tout au long du cursus, les étudiants seront encouragés à présenter leurs productions musicales dans une série de concerts publics ouverts à tous.
  3.  Ateliers participatifs ou cours de type séminaire dans certaines disciplines (lecture de répertoire ; initiation à la recherche).   
Lire plus

Sélectionnez un programme

L3 parcours Anthropologie

Le parcours Archéologie de la Licence d'Histoire de l'art et Archéologie offre aux étudiants une spécialisation dans cette discipline. Il se compose d’enseignements sur la Protohistoire, l’Antiquité romaine et Tardive et le Moyen-Âge occidental et du bassin méditerranéen, mais aussi d’enseignements méthodologiques renforcés, théoriques et pratiques spécifiques à l’Archéologie. Ils s’articulent en 4 UE disciplinaires et une UE transversale par semestre. L'UE4 disciplinaire est une UE à choix : l'étudiant peut suivre une UE d’archéologie ou faire le choix d'une autre discipline (Sciences Politiques, Anthropologie, Presses et métiers de la communication, Histoire). Dans l'UE transversale, les étudiants suivent des cours obligatoires (langue vivante, recherche documentaire, numérique).

Voir la page complète de ce parcours

Admission

Conditions d'accès

L’entrée dans le parcours « Culture et pratiques musicales » repose sur un ensemble limité de prérequis (connaissances basiques du langage musical et capacités vocales et auditives), qui vise à limiter l’échec à tous les niveaux de la formation.

En revanche, le parcours « Musicien Interprète », en partenariat avec le Pôle Aliénor, n’est accessible que sur concours.

Cette formation est également accessible aux adultes qui désirent reprendre des études (salariés, demandeurs d'emploi...) titulaires du diplôme requis ou bénéficiant d'une validation d'acquis (VAPP, VAE). En savoir plus...

Lire plus

Et après

Poursuites d'études

La licence de musicologie débouche assez naturellement vers un master : Master Musicologie parcours « Musiques et Sciences humaines » ou « Recherche et Pratiques d’Ensemble » (après un parcours de licence « Musicien interprète ») ou Master MEEF 2e degré

La licence de musicologie permet également d’intégrer d’autres formations professionnalisantes, entre autres le DUMI (musicien intervenant, CFMI), le DE

(enseignant en conservatoire et écoles de musique).

Lire plus

Insertion professionnelle

Fiche insertion (Cette étude est menée auprès des diplômés 2017, 30 mois après l’obtention du diplôme)

Lire plus
  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés