Ecriture, gouvernement et archives de l'Empire hispanique

Nombre d'heures

18.0

Niveau d'étude

Bac +4

Période de l'année

Semestre 7

Présentation

Le séminaire propose une réflexion sur la valeur du document et de l’écriture dans la société espagnole d’Ancien Régime, et le bouleversement que constituèrent en la matière la colonisation des Indes et l’exercice du pouvoir à distance. L’avènement de l’Époque moderne suppose un changement de paradigmes tant dans les conceptions que dans les pratiques du gouvernement : grâce à l’écriture, en raison de sa capacité à transférer du contenu (le document) et la juridiction royale à proprement parler, en vertu notamment des signes de validation comme le sceau, le roi, absent sur l’intégralité de ses territoires, obtient le précieux don de l’ubiquité. Dès lors, l’écriture joua un rôle accru dans la prise de décision et l’action du gouvernement (fonction performative), et une nouvelle configuration des méthodes de gestion et d’expédition des documents vit le jour. Trois axes seront abordés : le développement des acteurs du document (« oficiales de plumas » ou « ministros de papeles »), l’apparition de l’« expediente » et l’organisation institutionnelle des archives des Indes. Ainsi, nous démontrerons que de la traditionnelle préoccupation des monarques à conserver les documents reçus et contrôler ceux envoyés, on assista à leur progressive mise au service du « bon gouvernement », donnant naissance au passage à l’archivistique comme science. En plus des apports théoriques, ce séminaire propose un versant pratique (6h), en initiant les étudiants à l’utilisation du portail en ligne des Archives espagnoles « Pares », et à la paléographie à partir de manuscrits en ligne ou photographiés dans des fonds d’archives relatifs aux colonies espagnoles.

Volume horaire

CM15
TD3

Composante

Lieu(x)

  • Poitiers-Campus
Logo

Nous contacter

15, rue de l'Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9 - France
Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

Suivez-nous