Master

Master Ingénierie de conception

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

  • Niveau de diplôme

    Bac +5
  • Composante(s)

    Sciences Fondamentales et Appliquées

Présentation

Cette formation vise à former des ingénieurs opérationnels pour les métiers de l’ingénierie mécanique, de la mécatronique et de la biomécanique avec une ouverture importante vers l’innovation technologique. A l’issue de cette formation, les étudiants auront acquis un ensemble de connaissances et de compétences leur permettant la compréhension d’un large champ de sciences fondamentales et appliquées : mécanique, génie mécanique, matériaux, calculs de structures, vibrations, mathématiques appliquées, informatique scientifique, traitement du signal et des images. Ce Master est l’une formations d’adossement au Cursus Master Ingénierie (CMI).

Au-delà de ces connaissances purement scientifiques et techniques, ils maîtriseront des méthodes et des outils de l’ingénieur pour l’expérimentation : la modélisation, l’innovation, l’analyse et la conception de produits et de systèmes mécaniques ainsi que des outils de préprofessionnalisation. La formation propose trois parcours aux contenus adaptés à trois objectifs métiers distincts :

Génie mécanique  (GM): orienté vers la conception de produits innovants pour l’industrie et la recherche dans le domaine du transport ;

Ingénierie biomécanique (IB): visant le secteur de la bio-ingénierie et de la conception de produits médicaux ;

Système automatisés et robotique avancée (SARA) : axé vers la conception de machines spéciales et de robots pour l’industrie et la recherche.

Objectifs

Le Master Ingénierie de Conception est une mention pluridisciplinaire qui répond à deux objectifs. Le premier concerne la réponse aux demandes de formation dans ce domaine dans la région Nouvelle Aquitaine, et plus localement en Poitou-Charentes. Alors que la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Vienne fait part d’une demande importante de la part des PME locales, il n’existe pas en Région Poitou-Charentes ni dans les régions limitrophes de réponse associée, dans l’esprit, à une formation ingénieur polyvalent, avec une ouverture vers l’innovation technologique. Ce besoin s’illustre par une participation importante des PME locales qui proposent 50% des stages et des projets tuteurés à nos étudiants de Master. Les secteurs visés par la formation sont l’industrie (85% des effectifs) mais aussi la recherche (15% des effectifs). Il s’agit donc d’un Master indifférencié, avec une insertion immédiate dans le secteur industriel mais offrant des opportunités de poursuite d’étude en thèse. Le taux d’emploi (CDD ou CDI) constaté au retour de stage de M2 varie de 70 à 80% et monte à 100% au bout de 30 mois.

Les objectifs métiers des parcours GM et SARA restent conformes aux précédents et sont orientés vers une insertion en bureaux d’études et bureaux des méthodes pour la conception respectivement de produits industriels et de machines spéciales. Le parcours SARA est proposé avec un renforcement des enseignements liés à la Robotique, afin de rendre le parcours à la fois plus attractif et aussi de mieux répondre à certains besoins industriels spécifiques. Le nouveau parcours IB, quant à lui, est orienté vers la conception et la simulation de produits mécaniques destinés au domaine médical. Il a donc pour vocation d’insérer les étudiants dans des bureaux d’études développant des produits innovants dans ce domaine en plein essor avec de nouveaux besoins en ingénierie du fait de nombreux développements notamment associés aux nouvelles techniques de chirurgie (chirurgie mini-invasive avec des outils spécifiques, chirurgie robotisée, utilisation de nouvelles techniques d’imagerie,…).

Dimension internationale

Doubles diplômes, diplômes conjoints, Erasmus Mundus

Il y a une forte volonté de promouvoir la formation par la réalisation de semestres à l’étranger. L’équipe pédagogique du master propose aux étudiants d’effectuer un semestre ou deux à l’étranger avec un appui particulier du service des Relations Internationales. Depuis de nombreuses années déjà, 5% des étudiants du master suivent un semestre en double inscription avec notamment l’université de Linköping en suède dans le cadre d’échanges Erasmus conventionnés. 5% des stages de Master 2 sont aussi effectués à l'étranger, généralement en Europe (Grande Bretagne, Espagne, …), mais aussi dans d'autres parties du monde (Canada, USA, Vietnam, …).

Télécharger cette fiche

Niveau d'étudeBac +5

StageObligatoire (8 semaines minimum en M1 et 5 mois minimum en M2)

Stage à l'étrangerPossible

Organisation

Contenu de la formation

Le master possède un tronc commun aux 3 parcours représentant 50% en M1 et 45% des heures enseignées du M2 (hors stage). En fonction des spécificités de chaque parcours, ce tronc commun est complété par des mutualisations regroupant 2 parcours (voir annexe). Enfin, chaque parcours propose un minimum de 30% d’enseignements spécifiques en liaison directe avec leurs objectifs métiers à travers des outils disciplinaires et professionnalisant (management, gestion, économie,…). A noter que le parcours SARA est moins mutualisé en raison de son caractère bi-socle (EEA-Mécanique).

Le découpage du master est assez classique, avec 27 ECTS réservé pour le stage Recherche ou Industriel de M2 (5 mois minimum). Un Stage ou un Projet de 4 semaines au minimum est obligatoire en fin de M1 (3 ECTS)). Durant leur Master, les étudiants devront rédiger un mémoire de recherche à travers le stage ou un projet.

Le Master dispense une UE d’Anglais (3 ECTS) à chaque semestre (S1 à S3). Une certification du niveau (TOEIC) est proposée aux étudiants en milieu de M1. Cette disposition leur permet de renouveler leur évaluation au cours du M2. Un niveau d’Anglais minimum est requis pour l’obtention du Master à travers le principe de non compensation au semestre 3 (avec une note supérieure ou égale à 10/20).

Contrôle des connaissances

Le master, de par sa construction visant à former des étudiants immédiatement opérationnels dans l’industrie, est organisé en enseignements en présentiel classique (70%) et par pratique pédagogique alternative (30%) axée principalement vers une pédagogie par projets. De ce fait, des enseignements par projets (recherche ou industriel) sont développés tout au long des semestres S2 et S3. Cette pratique pédagogique (dispositifs hybrides présentiel/distantiel) représente un volume de 200h d’enseignements (100h en M1 et 100h en M2), et a pour but de simuler le fonctionnement d’un bureau d’étude industriel, en développant une approche client. A noter que ces projets sont aussi le support des enseignements d’anglais des semestres S2 et S3 (en présentiel encadré) ainsi que des enseignements de professionnalisation : conduite de projets, Management, Economie.

La formation a été pensée en « approche compétences » pour optimiser l’articulation entre les enseignements en présentiel classique (CM/TD/TP) et les phases d’apprentissage en mode projet réalisés dans le cadre de bureaux d’études.

Admission

Condition d'accès

Licence du domaine ou supérieur

Evaluation sur dossier

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Futuroscope
  • Responsable de la mention
    Valle Valery

    Tél : +33 5 49 49 65 45

    Email : valery.valle @ univ-poitiers.fr

Autres contacts

Responsable du Master : Valéry Valle

Responsable adjoint du Master : Arnaud Germaneau

Responsables d'année :

- M1-Parcours Génie Mécanique (GM) et Ingénierie Biomécanique (IB) : Fabrice Brémand

- M1-Parcours Systèmes Automatisés et Robotique Avancée (SARA) : Amine Laribi

- M2-Parcours Génie Mécanique (GM) et Ingénierie Biomécanique (IB) : Arnaud Germaneau

- M2-Parcours Systèmes Automatisés et Robotique Avancée (SARA) : Amine Laribi

Logo

Nous contacter

15, rue de l'Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9 - France
Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

Suivez-nous