Master

Master Droit des collectivités territoriales

Domaine : Droit, Economie, Gestion

ECTS

120 crédits

Niveau de diplôme

Bac +5

Durée

2 ans

Composante(s)

Droit et sciences sociales

Présentation

Le Master Droit des collectivités territoriales a une très forte dimension professionnalisante, sans oublier une dimension recherche, car il est le seul master à faire l'objet d'un partenariat entre la Faculté de droit et des sciences sociales et l'IPAG (Institut de Préparation à l'Administration Générale). Il permet aux candidat(e)s de se voir délivrer un diplôme leur permettant d'acquérir à la fois de solides compétences juridiques et une aptitude à gérer les personnes et les compétences au sein des collectivités territoriales.

Ce Master fait l'objet, en première année, d'une spécialisation progressive permettant aux étudiant(e)s de poursuivre en deuxième année dans deux directions différentes mais complémentaires : le parcours Management public et collectivités territoriales (MP-CT) et le parcours Droit de l'aide et de l'action sociales des collectivités territoriales (DAAS-CT).

Le parcours MP-CT en M 2 permet aux étudiants d'acquérir le savoir-faire et les compétences pour devenir un futur cadre dans les collectivités territoriales (et de leurs établissements publics) et de pouvoir s'adapter à l'évolution de l'organisation et des compétences des collectivités territoriales.

Le parcours DAAS-CT (Droit de l'aide et de l'action sociales) en M 2 permet aux candidat(e)s de bénéficier d’une spécialisation dans un des domaines de compétences phare de certaines collectivités territoriales : les politiques sociales. Il permet de développer une expertise dans les domaines de l'aide et de l'action sociales (personnes âgées dépendantes, en situation de handicap, aide sociale à l’enfance, lutte contre l’exclusion, accès au logement, etc.).

Objectifs

Le Master Droit des collectivités territoriales  est une formation complète, en prise directe avec l'évolution de l'organisation et des compétences à mobiliser pour exercer les métiers valorisant de cadre supérieur et cadr dans  tous les domaines de compétences et d'intervention des collectivités territoriales.

Les principaux objectifs sont :

-permettre aux étudiant(e)s d'acquérir, en matière d'action publique locale, un niveau approfondi de connaissances et de compétences  juridiques ;

-être en capacité de saisir clairement le sens et l'évolution de l'action publique territoriale;

-disposer d'une capacité d'expertise propre à la compréhension de situations complexes dans les domaines d'intervention des collectivités territoriales ;

-développer une aptitude à la réflexion sur les enjeux de l'action publique territoriale ;

-développer une capacité à piloter l'action publique locale et les personnels amenés à la définir, l'appliquer et la mettre en oeuvre;

Autres objectifs plus "transversaux" : management; gouvernance et pilotage ; prise en compte des exigences d’éthique et de déontologie inhérentes à la fonction publique territoriale ; prévention des risques contentieux; responsabilités juridiques des acteurs locaux ; maîtrise de l'expression écrite et orale ; accès aux sources et à la documentation juridiques.  

Savoir-faire et compétences

Le suivi de la formation permettra aux candidat(e)s de savoir rédiger des actes juridiques dans une collectivité territoriale conformes à la légalité et d'être en mesure d'encadrer plusieurs agents en ayant vocation à postuler à un emploi de cadre supérieur et de cadre au sein d'une collectivité territorial; d'un groupement de collectivités territoriales ou d'un établissement public local.

La formation permettra également de connaître les droits et obligations, les devoirs déontologiques qui s'imposent aux agents en fonction dans une collectivité territoriale quel que soit le grade ou le statut (fonctionnaire titulaire ou agent contractuel) et de savoir, ainsi, connaître le sens, les principes et valeurs guidant l'exercice d'une mission de service public.

Adossé à un laboratoire de recherche (Institut de droit public EA 2623) le Master Droit des collectivités territoriales bénéficie des manifestations scientifiques de dimension internationale dans le domaine de l'action publique territoriale et du management qui y sont organisées. Chaque année, une journée d'étude est organisée au mois de mars en partenariat avec une délégation régionale du CNFPT (collaboration avec les Etats du bassin méditerranéen).

Un partenariat privilégié est tissé avec le Japon et la Corée du Sud ainsi que les États francophones du continent africain et des États d'Europe centrale et orientale.

Contenu de la formation

Organisation de la mention en 4 semestres, formation à et par la recherche (Master indifférencié) :
-En Master 1(S1 et S2), un socle disciplinaire commun :

-au premier semestre, un tronc commun, composé d’enseignements mutualisés aux deux parcours ;

-au second semestre, un socle commun d'enseignements et un début de spécialisation, grâce à un jeu d’options, sans pour autant enfermer l’étudiant dans un choix définitif de parcours. Les enseignements du semestre 2 sont pour partie mutualisés avec d'autres mentions  permettant à l'étudiant(e) de s'orienter vers un autre parcours que les parcours MP-CT et DAAS-CT. Au final, 410h en présentiel dont 100% mutualisées au S 1 et 33% au S 2 avec 170h TD (dont au moins 40 h de nouvelle pédagogie), soit au moins 40% de TD. ¾ environ des enseignements du M1 forment un socle commun et ¼ relèvent d’enseignements spécifiques permettant une spécialisation progressive.
-En Master 2 (S3 et S4), spécialisation, avec des enseignements approfondis tantôt dans le champ du management public des collectivités territoriales (gestion de projets, GRH, évaluation des politiques publiques, Déontologie et éthique des agents), tantôt dans le champ du droit de l'aide et de l'action sociales (Droit des collectivités territoriales ciblé sur diverses catégories de personnes en demande ou attente d’aide et d’action sociales : personnes âgées dépendantes, en situation de handicap, aide sociale à l’enfance, etc.), analyse des interventions publiques transversales (lutte contre l’exclusion, accès au logement, etc.). Mutualisation entre les deux parcours (S3 et S4) concernant les mémoires, stages, projets et langues étrangères. Le mémoire et le stage (« massé » ou « filé » d’une durée de 2 mois au moins, soit 12 ECTS) sont obligatoires. Ils peuvent se réaliser soit en M1, soit en M2, soit sur les deux ans. Ils donnent lieu à un accompagnement méthodologique tant en recherche qu'en matière de préparation aux concours et d'insertion professionnelle. Les  étudiant(e)s peuvent également suivre un stage facultatif dès le M 1.

Contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances et compétences sont précisées dans les rubriques propres au M1 de tronc commun et à chaque parcours.

En Master 1, deux sessions sont prévues.

En Master 2, le parcours Droit de l'aide et de l'action sociales prévoit une session unique. Une session de remplacement peut exceptionnellement être organisée, à la demande motivée de l'étudiant et sur décision du jury qui en apprécie la pertinence.

Stage(s)

Stage Obligatoire (Deux mois)


    Organisation de la formation

    Condition d'accès

    Accès à la formation – 1ère année

    1/ Pour les étudiants titulaires d’une licence (mention droit, de préférence de droit public, ou mention AES ou mention administration publique) délivrée par un établissement de l’enseignement supérieur français, l’accès en 1ère année de master est de droit.

    Pour les étudiants de l'université de Poitiers : inscription en ligne dès juillet grâce au compte SEL. Lien utile : http://droit.univ-poitiers.fr/scolarite-/reinscription-en-ligne-2017-2018-339261.kjsp?RH=1289896384443

    Pour les étudiants non inscrits à l'université de Poitiers : procédure de transfert à effectuer à la publication de leurs résultats définitifs de L3 (session 1 ou session 2). Lien utile :  http://droit.univ-poitiers.fr/scolarite-/transferts-de-dossier/

    2/ Pour les étudiants titulaires d'un bac +3 français autre qu’une licence en droit. La constitution d'un dossier  d'équivalence est nécessaire via l’application E-candidat  : https://ecandidat.appli.univ-poitiers.fr (campagne de mi-mai à fin juin 2018)

    3/ Pour les étudiants non titulaires d’un diplôme français et qui n’ont jamais été inscrits dans l'enseignement supérieur français. Lien utile :  http://droit.univ-poitiers.fr/scolarite-/etudiants-titulaires-de-diplomes-etrangers-souhaitant-entrer-en-l2-l3-m1-ou-en-capacite-353421.kjsp?RH=1289896384443 (campagne du 15 novembre 2017 au 20 mars 2018)

    4/ Pour les personnes non titulaires d'un bac +3 et souhaitant valoriser ses acquis professionnel (VAPP). il convient de s’adresser à UP&PRO : 2 rue Pierre Brousse, Bât B. 25, TSA 91110, 86073 Poitiers cedex 9 ; Tél. 05 49 45 44 60 ; Courriel : up-pro @ univ-poitiers.fr

    Lien utile : http://uppro.univ-poitiers.fr/formation-tout-au-long-de-la-vie/faire-une-vapp-et-ou-reprendre-ses-etudes-re-/la-validation-d-acquis-professionnels-et-personnels/

     

    Accès à la formation : candidatures en 2ème année

    1/ Pour les candidats déjà inscrits dans l'enseignement supérieur français et titulaires d'un diplôme bac +4 (mention droit ou autre). Un dossier de candidature doit être constitué via l’application E-Candidat : https://ecandidat.appli.univ-poitiers.frttps://ecandidat.appli.univ-poitiers.fr

    Calendrier des candidatures (parcours Droit de l'aide et de l'action sociales et collectivités territoriales) :

    Ouverture de la campagne sur E-Candidat : 15 mai

    Date limite de dépôt des dossiers : 8 juin

    Communication des résultats : 13 juillet au plus tard

     Pour le parcours Management public et droit des collectivités territoriales, contacter l'IPAG.

     

    2/ Pour les candidats non titulaires d’un diplôme français et qui n’ont jamais été inscrits dans l'enseignement supérieur français. Lien utile : http://droit.univ-poitiers.fr/scolarite-/etudiants-titulaires-de-diplomes-etrangers-souhaitant-entrer-en-master-2eme-annee-353491.kjsp?RH=1289896384443 (campagne du 15 novembre 2017 et le 20 mars 2018)

    3/ Pour les candidats non titulaires d'un bac+4 et souhaitant valoriser ses acquis professionnel (VAPP), il convient de s’adresser à UP&PRO : 2 rue Pierre Brousse, Bât B. 25, TSA 91110, 86073 Poitiers cedex 9 ; Tél. 05 49 45 44 60 ; Courriel : up-pro @ univ-poitiers.fr

    Lien utile : http://uppro.univ-poitiers.fr/formation-tout-au-long-de-la-vie/faire-une-vapp-et-ou-reprendre-ses-etudes-re-/la-validation-d-acquis-professionnels-et-personnels/

    Public cible

    Les étudiant(e)s ayant suivi un parcours en licence droit public, licence AES ou administration publique  ou  qui sont diplômés d'un Institut d’Études politiques disposent des aptitudes pré-requises.

    Les candidats doivent, en effet, disposer d'une bonne culture générale, connaître les principes de la décentralisation, les valeurs de l'action publique poursuivie par les collectivités territoriales, avoir une idée des dernières réformes intervenues dans le champ des collectivités territoriales.

    Les candidats doivent avoir une idée des principes gouvernant les relations entre l’État et les collectivités territoriales (indivisibilité de la République, liberté d'administration, subsidiarité), les domaines de compétences de chaque niveau de collectivité territoriale (communes, départements et régions) mais également des structures intercommunales.

    Le Master DCT  intéressera également les étudiant(e)s désireux de bénéficier d'une formation préparant notamment aux concours d'administrateurs et d'attachés territoriaux ou souhaitant postuler pour un recrutement en qualité d'agent contractuel au sein d'un employeur public local.

    Capacité maximum

    Pré-requis nécessaires

    -Bonne connaissance du droit administratif en général  et du droit des collectivités territoriales en particulier mais également  des libertés publiques, de la police administrative, des compétences relevant des collectivités territoriales et des principes de fonctionnement et de gestion des services publics locaux.

    -Bonne connaissance du contentieux (constitutionnel et administratif) afin d'intégrer la fonction de prévention des risques juridiques et acquérir la culture  de la légalité des actes applicables aux collectivités territoriales et produits par les autorités de celles-ci.

    Secteur(s) d'activité

    • Droit - justice - sciences politiques - administration

    Composante(s)

    Autres contacts

    Secrétariat (faculté de droit) : karine.bouhier@univ-poitiers.fr ; 05-49-45-47-70 (gregory.houillon @ univ-poitiers.fr)

     Secrétariat (IPAG) :

    veronique.lachaume@univ-poitiers.fr ; 05-49-45-44-19

    Plus d'infos

    Public concerné

    • formation initiale
    • formation continue

    Formation à distancePossible

    Nature de la formationDiplôme national de l'Enseignement Supérieur

    StageObligatoire (Deux mois)

    En savoir plus

    Laboratoire(s) partenaire(s)

    A télécharger

    • (NaN Mo)
    Logo

    Nous contacter

    15, rue de l'Hôtel Dieu
    TSA 71117
    86073 POITIERS Cedex 9 - France
    Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
    Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

    Réseaux sociaux