Parcours Biologie cellulaire, génétique et pathologies

Domaine : Sciences, Technologies, Santé

  • ECTS

    120 crédits
  • Durée

    2 ans
  • Composante(s)

    Sciences Fondamentales et Appliquées

Présentation

Le parcours « Biologie cellulaire, génétique et pathologies» de la mention « Biologie-santé » propose d’apporter aux étudiants une solide formation qui leur permettra de travailler dans divers domaines ayant pour centre d’intérêt le fonctionnement des cellules, principalement eucaryotes.

Les enseignements dispensés concernent les connaissances les plus récentes sur les divers processus qui assurent l’intégrité des cellules et de leur génome, leur prolifération, leur différenciation, leur interaction avec leur environnement et les réactions adaptatives déclenchées par le biais de voies de signalisation qui conditionnent la vie, la survie ou la mort des cellules. Une part importante de ces enseignements porte sur les pathologies associées au dysfonctionnement de ces mécanismes (d’origine environnementale ou génétique), telles que les pathologies du développement, la dégénérescence neuronale ou musculaire, le développement de tumeurs, ainsi que sur les cibles thérapeutiques. Ces enseignements s’appuient sur l’expertise des intervenants, enseignants-chercheurs, chercheurs, cliniciens qui travaillent dans ces domaines.

Objectifs

L’objectif principal de ce parcours est de préparer les étudiants à exercer des activités de recherche ou en relation étroite avec la recherche académique et industrielle. L’objectif est d’apporter aux étudiants un bagage théorique et pratique de haut niveau indispensable à la maîtrise des concepts fondamentaux du fonctionnement cellulaire, du maintien de l’intégrité des cellules, de leur interaction avec leur environnement et des anomalies de ces processus. A l’issue de cette formation, les débouchés sont multiples et recouvrent aussi bien les secteurs publics que privés en recherche et développement (chef de projet, chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur d’études, ingénieur de recherche…) au niveau national et international.

Savoir-faire et compétences

  • Élaborer et piloter de manière autonome un projet de recherche fondamentale, industrielle ou clinique.
  • Actualiser ses connaissances par une veille dans son domaine, en relation avec l'état de la recherche et l'évolution de la réglementation.
  • Mettre en œuvre et réaliser en autonomie une démarche expérimentale, valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux, apprécier les limites de validité d’un modèle, identifier les sources d’erreur.
  • Collecter et analyser des données multiples. Connaître les principes et les limites des méthodes et outils d'analyses globales en biologie.
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir; traiter, produire et diffuser de l'information de manière adaptée.
  • Rédiger des rapports, des synthèses et des bilans.
  • Communiquer, sous la forme d'une présentation synthétique et critique (à l'écrit et à l'oral, y compris en anglais) des données expérimentales en les plaçant dans un cadre conceptuel et bibliographique approprié.
  • Être en mesure d’effectuer une lecture critique de rapports, d’articles de recherche, d’évaluations de projets
  • Respecter les principes d'éthique, de déontologie, d’écoresponsabilité, d'hygiène et de sécurité
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation.
  • Participer à la conduite d'un projet (conception, pilotage, mise en oeuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif.
  • S'adapter à différents contextes socio-professionnels nationaux et internationaux.

La formation en Anglais est très présente dans la formation sous différents aspects et le niveau d’Anglais attendu en deuxième année est attesté par l’obtention d’une note minimale (10/20) non compensable. Cette formation linguistique facilite les mobilités sortantes. En effet, les étudiants peuvent aussi réaliser un stage à l’étranger avec l’aide des enseignants qui pourront les orienter vers leurs collaborateurs étrangers. Ces mobilités sont facilitées par le « Bureau des Relations Internationales et le « Language and Career Services » de l’UFR SFA et pour l’UFR MP par une association et une collaboration avec l’Indonésie. 

Des semestres d’échanges en mobilité Erasmus ou par le biais d’autres conventions sont envisageables.

Télécharger cette fiche

Public concerné

  • formation initiale

Formation à distanceNon

Nature de la formationDiplôme national de l'Enseignement Supérieur

Certifications possibles

  • CLES
  • TOEIC

StageObligatoire

Laboratoire(s) partenaire(s)

Autre(s) structure(s) partenaire(s)

  • Signalisation et Transports Ioniques Membranaires (STIM) - ERL7368 - CNRS
  • Laboratoire de Neurosciences Expérimentales et Cliniques - INSERM U1084
  • Écologie et Biologie des Interactions - UMR CNRS 7 267
  • Ischémie Reperfusion en transplantation d’organes, mécanismes, et innovations thérapeutiques - INSERM U1082
  • Pharmacologie des anti-infectieux - INSERM U1070
  • Inflammation, Tissus Épithéliaux et Cytokines - Université EA 4331
  • Cellules souches malignes leucémiques et thérapeutiques - INSERM U935
  • Cibles Moléculaires et Thérapeutiques de la maladie d’Alzheimer - EA 3808
  • Centre d’investigation clinique - CIC 802
  • Département XLIM-SIC - UMR CNRS 7252
  • Laboratoire d'Informatique et d'Automatique pour les Systèmes (LIAS) - EA 6315

Organisation

Contenu de la formation

Chaque parcours de la Mention « Biologie-santé » comprend 750h d’enseignement (120 ECTS) réparties sur 4 semestres. Le parcours « Biologie cellulaire, génétique et pathologies» présente une mutualisation forte avec les 3 autres parcours. Cette mutualisation fournit un socle commun de connaissances et de compétences (ex : UEs dédiées à l’acquisition d’outils professionnels transversaux et à la connaissance du secteur professionnel ciblé par la mention ou à la maîtrise de l’Anglais). Le parcours « Biologie cellulaire, génétique et pathologies» présente en plus des UEs disciplinaires permettant une spécialisation dans ce domaine.

Première année: Messagers chimiques, récepteurs, et voie de transduction, Prolifération, différenciation et mort cellulaire, Surveillance et Maintien de l’intégrité du génome, Régulation de l’expression des gènes, OMICS, Anomalies génétiques et pathologies, mécanismes moléculaires de l’oncogénèse 1.

Deuxième année: Dynamique des membranes, mécanismes moléculaires de l’oncogénèse 2, Cibles et Innovations thérapeutiques, Pathologies adaptatives, Système vasculaire et Biologie cellulaire de l’hémostase.

Un stage de formation par la recherche (S2; 1 mois min) et un stage de recherche (S4; 5 mois min) sont obligatoires et donneront lieu à la rédaction de mémoires.

Stages

Stage de formation par la recherche

  • Durée1 mois minimum

Stage de recherche

  • Durée5 mois minimum

Programme

Admission

Condition d'accès

L’entrée en première année de Master est accessible aux étudiants titulaires des licences « Sciences de la Vie », « Sciences de la Vie et de la Terre », « Sciences de la Santé », ou autre licence de biologie ayant permis d'acquérir des bases solides en biologie moléculaire, biologie cellulaire, génétique, ou d'un diplôme équivalent, après examen des dossiers par le jury d'admission.

L’entrée en deuxième année sera autorisée aux étudiants ayant validé la première année du parcours « Biologie Cellulaire, génétique et pathologies», ou d’un parcours équivalent, mais aussi des étudiants des filières santé (médecine, pharmacie) ou en formation (internes, Ecole INSERM) ayant validés un M1 en Biologie-Santé.

Public cible

Cette formation accueille deux publics :

  • Des étudiants diplômés d'une Licence et motivés pour travailler dans le domaine des sciences de la vie et plus particulièrement intéressés par le fonctionnement de la cellule normal et pathologique.
  • Des médecins qui souhaitent compléter leurs enseignements de médecine par une formation scientifique dans le but d'embrasser une carrière hospitalo-universitaire.

Et après

Poursuite d'études

Les étudiants diplômés pourront s’inscrire en doctorat ou en école d’ingénieur. Formations double compétence Biologie/Droit

Poursuite d'études à l'étranger

Les étudiants diplômés pourront s’inscrire en doctorat dans un pays étrangers.

Insertion professionnelle

Les objectifs-métiers de la Mention sont multiples dans les domaines suivants : Biologie-Santé, Biotechnologies, Cosmétique, Industrie pharmaceutique, Agroalimentaire, Environnement:

  • Orientation vers les secteurs académique et de recherche publique : Enseignant-Chercheur (EC), Chercheur, Ingénieurs d'Études (IE) et de Recherche (IR) dans les EPST (INSERM, CNRS, INRA, INRIA), universités.
  • Orientation vers le secteur privé : Chercheur, Responsables de projet, IE, IR, Consultant, Cadre technique, Chef de projet, Cadre technique d'études-recherche-développement, Chargé de mission, Cadre technico-commercial, Chef de projet dans les sociétés éditrices de solutions matérielles et logicielles, Responsable PMI/PME, Chef d'entreprise, Marketing (produits de haute technologie), Métiers de communication et vulgarisation scientifique. Médiation scientifique, Journalisme
  • Orientation vers une carrière internationale, par l’apprentissage de l’anglais et en encourageant les étudiants à réaliser des stages à l’étranger au cours des deux années de Master.

Orientation des futurs médecins et pharmaciens vers une carrière hospitalo-universitaire ou encore vers un organisme de recherche comme l'INSERM ou le CNRS.

Contact(s)

Composante(s)

Lieu(x) de la formation

  • Poitiers-Campus
    Logo

    Nous contacter

    15, rue de l'Hôtel Dieu
    TSA 71117
    86073 POITIERS Cedex 9 - France
    Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
    Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

    Suivez-nous