Littérature comparée

Niveau d'étude

Bac +3

Présentation

Politiques de la fiction : l’imaginaire critique de la fiction

Les injonctions contemporaines à en revenir à la référence, à la « vérité » des inscriptions de l’Histoire et de la société témoignent bien que, dans un régime récent de la littérature où  s’est vue généralisée la question de la fiction, les usages de cette dernière sont devenus suspects.

Le roman mentirait à nouveau, dirait moins bien, moins juste, dans les échappés imaginaires qui sont les siens, que les formes d’attestations non-fictionnelles, celles qui prendraient leur distance avec des conceptions trop « littéraires » de l’écriture, de façon im-médiate, loin des formalismes du trop-écrire.

Objectifs

On s’interrogera donc dans ce cours à partir d’exemples théoriques et fictionnels sur le sens de ces critiques portant sur les possibilités politiques du roman « romanesque », sur la relativisation de l’imaginaire critique qu’il offre, sur le travail assumé de la langue comme écriture, ainsi que la façon récente de congédier les formes de réflexivité littéraire jugées de moindre pertinence dans le champ de l’extrême contemporain. 

Volume horaire

Cours magistral12

Diplômes intégrant cette UE

Composante

Etudiants internationaux

Ouvert aux étudiants en échange
Logo

Nous contacter

15, rue de l'Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9 - France
Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

Réseaux sociaux