Licence

Licence Histoire

Domaine : Sciences Humaines et Sociales

  • Niveau de diplôme

    Bac +3
  • Composante(s)

    Sciences Humaines et Arts

Présentation

Existant à Poitiers depuis la fin du XIXe siècle, la licence d'Histoire est l'une des grandes formations classiques et académiques de l'université et de la Faculté des Sciences Humaines et Arts de Poitiers. Depuis des décennies, elle contribue à former les enseignants d'histoire-géographie de l'enseignement secondaire (collège et lycée) et les enseignants du primaire, ainsi que ceux qui se destinent aux métiers de la culture, du patrimoine, des archives, des bibliothèques, de la communication et de l'information. Au sein de sa propre composante, elle entretient des liens pédagogiques étroits avec la licence d'Histoire de l'Art, la licence de Géographie et la licence de Droit. Au niveau de l'UFR SHA, la licence d'Histoire est actuellement la troisième formation en termes d'effectifs derrière la Psychologie et la Sociologie. Son équipe pédagogique se compose de 26 enseignants-chercheurs (17 maîtres de conférences et 9 professeurs)

Objectifs

La licence d’histoire de l’université de Poitiers se fixe plusieurs grands objectifs :

1°) Objectifs scientifiques : acquisition d’une culture historique étendue en histoire antique, histoire médiévale, histoire moderne et histoire contemporaine (vocabulaire, chronologie, notions clefs, personnages historiques, historiographie…) ; acquisition de connaissances de base dans d’autres disciplines essentiellement en sciences humaines et sociales (histoire de l’art, géographie, ..) ou de droit ; première initiation à la recherche en histoire ; maitrise d’une langue étrangère et des outils du numérique et de la communication appliquée à la discipline.

2°) Objectifs méthodologiques : maitrise des outils de recherches documentaires et bibliographiques ; bonne maîtrise des exercices classiques de l’écrit (dissertation, commentaire de documents, note de synthèse…) et de l’oral (prise de parole devant un public, exposé, …).

3°) Objectifs professionnels : bonne connaissance de l’environnement professionnel de certains métiers (tourisme, patrimoine, enseignement, journalisme, archiviste, administration…) ; possibilité d’intégrer directement une Licence Professionnelle en L3 (LP « Agronomie » ; LP « Intervention sociale : accompagnement social » ; LP « Assistant Ressources Humaines » ; LP « Management des échanges internationaux », …). La licence d’histoire de l’université de Poitiers débouche assez naturellement vers les masters « Mondes médiévaux », « Histoire, Civilisation, Patrimoine », « MEEF », « Info-Com » et « Sciences Politiques »

Savoir-faire et compétences

Les compétences et savoir-faire attendus sont principalement :

1°) la maitrise des outils de la recherche documentaire et de la bibliographie : savoir trouver et gérer des informations sur tel ou tel sujet

2°) la bonne maitrise des outils de l'analyse historique à travers la production écrite : dissertation, commentaire de documents, note de synthèse, dossier...

3°) la bonne maitrise de l'argumentation orale : prise de parole devant un public, exposé (en insistant sur la clarté de l'expression, et la pertinence du raisonnement et de la construction de l'argumentation)

4°) une première initiation à la recherche historique (uniquement à partir de la 3e année de licence, à partir des documents originaux et de leur exploitation

5°) la maitrise d'une langue étrangère (enseignée dès la première année dans le cadre des UE transversales) et des Techniques d'Information et de Communication (TIC) (également enseignés en 2e et 3e année)

6°) l'autonomie personnelle tout en sachant travailler en équipe (dans le cadre des séances de travaux dirigés).

Référentiel de compétences

La licence d'histoire garantit :

1°) Un socle de connaissances en histoire donnant les pré-requis indispensables pour une poursuite d'études en 2e cycle. Ce socle implique que les licenciés soient capables de replacer les événements et processus historiques dans la longue durée, et de mettre en œuvre, même partiellement, une approche comparatiste. Cela suppose un regard sur les quatre grandes périodes de l'histoire.

2°) Une maîtrise des méthodes et outils de base propres à la discipline, conçue comme une première initiation à la recherche, et tout particulièrement la capacité de rassembler une documentation pertinente et d'analyser des sources primaires.

3°) Une culture générale épanouissant la personnalité et le développement des compétences génériques indispensables pour tout emploi dans des postes de responsabilité ou de cadres intermédiaires dans le secteur public comme dans le secteur privé, et pour un engagement actif dans la cité. Cette culture générale repose principalement sur l'esprit critique, la capacité à se former un jugement autonome, à contextualiser les problèmes, le goût et la volonté de continuer à apprendre tout au long de la vie.

Télécharger cette fiche

Niveau d'étudeBac +3

Organisation

Contenu de la formation

Le premier semestre de L1 est organisé sous la forme d’un portail pluridisciplinaire constitué de deux disciplines différentes (avec volumes horaires égales). L’une de ces disciplines est obligatoirement l’Histoire, et la seconde est à choisir parmi la Géographie, l’Histoire de l’Art et le Droit. Au second semestre de L1, les enseignements d’Histoire deviennent majoritaires : les étudiants peuvent choisir de ne suivre que des enseignements disciplinaires d’Histoire, ou de continuer à associer cette discipline avec le Géographie, l’Histoire de l’Art ou le Droit (de manière minoritaire).

En L2, les enseignements disciplinaires d’Histoire (qui se spécialisent progressivement) restent majoritaires au cours des deux semestres. Les étudiants doivent alors choisir parmi trois grands types d’options : une option disciplinaire (renforcement Histoire ; Géographie ; Histoire de l’Art ; « anthropologie » ; ou « Sciences Politiques » piloté par le département d’Histoire) ; une option de pré-professionnalisation (« Métiers de l’Éducation » ; « Presse et Métiers de la communication » piloté par le département d’Histoire; « Initiation à la Licence Professionnelle (qui sert de passerelle vers une PL partenaire ») ; une option « International » (qui permet de pratiquer 2 langues vivantes).

Enfin, en L3, les étudiants continuent de suivre des enseignements d’Histoire (de plus en plus spécialisés) et une « Initiation à la recherche historique » absolument obligatoire. Il leur faut également faire un choix parmi les parcours types suivants qui commencent en troisième année (et qui se veulent des prolongements des options choisies en L2) : « Renforcement Histoire » ; « Histoire de l’Art » ; « Anthropologie », « Sciences Politiques » ; « Presse et Métiers de la communication » ; « Métiers de l’enseignement » ; « International ». Il y a alors surtout la possibilité d’effectuer un parcours bi-disciplinaire Histoire et Géographie (avec presque une égalité des enseignements entre les deux disciplines). Tous ces enseignements disciplinaires ou de pré-professionnalisation sont complétés par des enseignements de langues vivantes (chaque semestre), de méthodologie et recherche documentaire (en L1 et L2), d’une UE d’ouverture (en L2), d’un PPPE (en L2), et de TICE (chaque semestre).

Contrôle des connaissances

Les modalités d'évaluation des différentes UE de la licence d'Histoire sont variées, mais consistent principalement en trois types d'exercices :

1°) des notes de contrôle continu (exposé, dossier, note de synthèse...) généralement données dans le cadre des travaux dirigés

2°) des examens écrits en fin de semestre (d'une durée variant de 2h à 4h)

3°) des oraux de fin de semestre

Programme

Admission

Condition d'accès

Baccalauréat

Public cible

Pour réussir en Histoire, il importe de se montrer curieux et ouvert intellectuellement. Il faut avoir le goût de la lecture, aimer apprendre et avoir des aptitudes pour le travail individuel et collectif. Enfin, il est indispensable d’avoir une bonne maîtrise de l’expression écrite et orale.

Et après

Poursuite d'études

- Après la 2e année : Licence 3 Histoire ou éventuellement licence professionnelle (par ex « Agronomie », « Intervention sociale », ou « Management des échanges internationaux »)

- Après la 3e année : possibilité de poursuivre en Master. A l'université de Poitiers, l'offre est variée : « Histoire, Civilisation, Patrimoine », « Mondes médiévaux », « MEEF », « Sciences Po », « Info-Com », « Aménagement du territoire », etc.

Insertion professionnelle

Suivre les enseignements de la licence d'Histoire permet aux étudiants d'envisager plusieurs grands types de débouchés professionnels (avec assez souvent des poursuites d'études indispensables en Master) :

 1°) les métiers de l'enseignement et de la formation (avec poursuite d'études en Master MEEF) : professeur des écoles ; professeur d'Histoire et Géographie en collège ou en lycée ; professeur Histoire Géographie/Lettres en lycée professionnel ; professeur d'histoire-géographie en lycée agricole ; conseiller principal d'éducation (CPE).

 2°) les métiers des bibliothèques et de la documentation (poursuite d'études en Master Professionnel): documentaliste ; bibliothécaire ; ...

 3°) les métiers des archives (poursuite d'études en Master Professionnel): archiviste dans des services d'Archives Municipales, d'Archives Départementales, d'Archives d'entreprises, ou tout autre services d'Archives constituées

 4°) les métiers de la presse, du journalisme et de la communication (poursuite en école de journaliste ou en Master Professionnel): journaliste presse écrite (journaux, hebdomadaires, ...);  journaliste en ligne site web ; journaliste télévision ou radio ; chargé de communication ; webmestre

 5°) les métiers du tourisme, du patrimoine et de la culture (poursuite d'études en Master professionnel): Attaché de conservation du patrimoine ; Assistant de conservation du patrimoine ; Médiateur culturel ; chargé de mission culture ou patrimoine auprès d'une collectivité territoriale

 6°) les métiers de la fonction publique d'Etat et territoriale (poursuite d'études ou préparation spécifique des concours correspondant): fonctionnaire d'Etat Cadre A et B ; fonctionnaire territorial Cadre A et B

 7°) les métiers de la recherche (poursuite d'études en Master Recherche et doctoral) : maître de conférences à l'université ; ingénieur de recherches CNRS ; technicien de recherches CNRS ; professeur des universités

Contact(s)

Composante(s)

  • Responsable de la mention
    Vigier Fabrice

    Tél : +33 5 49 36 64 58

    Email : fabrice.vigier @ univ-poitiers.fr

Logo

Nous contacter

15, rue de l'Hôtel Dieu
TSA 71117
86073 POITIERS Cedex 9 - France
Tél : (33) (0)5 49 45 30 00
Fax: (33) (0)5 49 45 30 50

Suivez-nous