• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Génie physiologique

  • Niveau d'étude

    Bac +3

  • ECTS

    6 crédits

  • Composante

    Sciences Fondamentales et Appliquées

  • Volume horaire

    50h

  • Période de l'année

    Semestre 6

Description

Physiologie moléculaire et cellulaires des cellules excitables musculaires et neuronales. Description des approches expérimentales électrophysiologiques couplées au traitement de signaux biologiques.  Il est question dans cette UE de comprendre les mécanismes responsables de l'excitabilité cellulaire en intégrant de nouvelles techniques (ex: optogénétique) et de nouveaux outils pharmacologiques. Cette démarche permet d'étudier et de définir de nouvelles cibles pharmacologiques aux échelles cellulaire et moléculaire fondamentales pour l’industrie en liaison avec physiom.

Lire plus

Objectifs

L'objectif est d'intégrer et de replacer aux niveaux organique les données électrophysiologiques et de biologies cellulaire et moléculaire dans un contexte physiologique et pharmacologique. D’avoir des connaissances solides de base des différentes approches expérimentales aux échelles cellulaire et moléculaire appliquées dans l’industrie pharmacologique.  

 

Lire plus

Heures d'enseignement

  • Génie physiologique - CMCM24h
  • Génie physiologique - TDTD18h
  • Génie physiologique - TPTP8h

Pré-requis nécessaires

Niveau L3 Biologie, avec des notions en physiologie intégrée, cellulaire et moléculaire et pharmacologie

 

Lire plus

Programme détaillé

I-Mécanismes ioniques impliqués dans l'activité des cellules musculaires et neuronales :  Cours : 24h

-Différentes méthodes d’approches expérimentales (Patch Clamp, SICM, optogénétique, µ électrode, ECG)

-neurone, transmission du signal

-cellules musculaires (cardiaques (sinusales, atriales, ventriculaires), lisses (vasculaires et intestinales), squelettiques (muscles lent et rapide)

-Régulations nerveuse et hormonale (du récepteur aux mécanismes ioniques)

II-Rôle des courants ioniques dans différentes fonctions musculaires: la conduction, l'activité spontanée, le couplage excitation-contraction

-Structure fonction de canaux ioniques et pharmacologie

 

III- techniques expérimentales : TD/TP 26h

-Technique de micro électrode : enregistrements et analyse.

-Le patch clamp optogénétique et son pilotage informatique. Initiation à la technique du patch clamp sur cardiomyocytes et lignées cellulaires transfectées.

-Démonstration patch clamp et manipulations. Ovocyte de xénope. Simulation et modélisation sur programmes adaptés, acquisition traitement et analyse du signal biologique.

-Contraction auriculaire (régulation nerveuse et hormonale).

Lire plus

Informations complémentaires

Cette unité de valeur est fondamentale dans le parcours de L3 génie physiologique et particulièrement pour le devenir des étudiants.  De nombreux laboratoires publiques et/ou privés sont très demandeurs d’étudiants ayant suivi cet enseignement spécifique en électrophysiologie.

Lire plus

Compétences visées

Connaissances: Connaissance des différentes classes de canaux ioniques et leur fonctionnent propre aux échelles globale et unitaire. Maitriser les limites des techniques appliquées pour étudier ces protéines canal et les replacer dans la physiologie cellulaire. Compétences scientifiques et techniques dans le domaine des cellules excitables. Sensibilisation aux limites des techniques utilisées en électrophysiolgie. 

Compétences : Savoir appréhender les démarches scientifiques et la variabilité des paramètres physiologiques pour l’acquisition, le traitement et l’analyse du signal en intégrant les limites expérimentales. Savoir présenter des résultats obtenus et replacer ces données dans un contexte physiologique/physiopathologique et pharmacologique (notion de cibles pharmacologiques).

Lire plus

Bibliographie

Donnée par les intervenants

Lire plus